Sortie mouvementée et venteuse

Publié le par bouli76

- C'est peu après 14h qu'un groupe de 13 coureurs se lance en direction de Lillebonne sur une petite cadence, mais oui, aujourd'hui c'est sûr, ça roule tranquillement !!!   Nous devons récupérer David au passage et lorsque nous arrivons au rond point après l'Abbaye, c'est un coureur déjà à fond que nous croisons de l'autre côté du parapet... ça promet !!!!

- David signale qu'il à des jambes de feu ....comme d'habitude !!! Nous poursuivons vers la sortie de Lillebonne avec un Madani qui demande à David de lui serrer la bi... au lieu de la main !!! pauvre Madani, il va falloir apprendre à parler correctement .

Radicatel en vue avec une cadence qui monte déjà mais vite freinée par un feu de travaux. Pendant cette attente, ça rigole mais dès que le feu passe au vert, David prend la tête du groupe et là, c'est 43 km/h qui s'affiche au compteur. Madani passe aussi le relai et donc nous parvenons sur Tancarville très vite. Direction la route des convois où ça roule toujours à bonne cadence puis nous prenons la grande ligne droite vers Harfleur avec un Seb et Patrice qui gèrent la vitesse du groupe mais bon, nous sommes quand même entre 33 et 35 km/h !!!

- Petit arrêt prostate ensuite pour nos petits vieux hihihihi ( 31 de moyenne au compteur) et nous repartons pour traverser Harfleur puis Montivilliers avant de se diriger vers Epouville. A ce moment, nous virons à droite avec une montée assez longue qui se dresse devant nous. Dès le pied, la cadence augmente et tout le monde veut garder sa place dans le groupe. A 200m du haut, Patrice se trouve déporté suite à une vague du groupe et donc il se retrouve dans l'herbe mais au moment de remonter sur le bitume, sa roue se dérobe et celui-ci chute. Juste le temps pour moi de l'éviter ... Il se relève avec un bras bien égratigné. Plus de peur que de mal mais une chute ne fait jamais plaisir.

- Après avoir pris le temps pour récupérer et se ravitailler avec un Madani qui veut goûter la collation de Régis ( il lui faut tout ce Madani) nous repartons sur nos montures pour nous diriger vers Sainneville avec un vent assez fort et de 3/4 face. Le rythme est toujours bon et les petits raidillons sur la route entre Etainhus et Virville font mal à certains qui demandent de réduire un peu le tempo... Les petites routes de campagne pour rejoindre Beuzeville ne sont pas de tout repos car ce vent joue bien son rôle. Nous roulons ensuite vers la gare de Bréauté puis Mirville.

- Les derniers kilomètres qui nous séparent de Bolbec sont toujours faits rapidement et au détour d'un virage, nous apercevons les coureurs du 2ème groupe. Je me lance à fond en attaquant pour anticiper l'arrivée mais derrière, le groupe ne l'entend pas de cette oreille et celui-ci me rejoint mais j'en remet une couche même si je sais qu'avec les efforts fournis, je ne serais pas en mesure de faire le sprint.

- Le sprint est lancé avec Didier, Seb, Jean-Jacques, Régis et Madani et à l'arrivée, c'est Didier avec des bras qui prennent toute la route qui s'impose...  72 km de fait avec 29.5 de moyenne avec un vent bien perturbant.

- Bon rétablissement Patrice.

Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Sortie mouvementée et venteuse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article